Sokkhy a quitté Phnom Pen par amour, pour rejoindre son mari, cambodgien de nationalité française, à Lyon. Elle est en France depuis 7 ans. Voilà 3 ans qu’elle habite au vingtième étage de la tour panoramique. Elle chante toute la journée des chansons sentimentales « pour les grands », des berceuses et quantité de chansonnettes destinées à faire grandir ses enfants. C’est à l’école qu’elle a appris une chanson sur l’importance de se laver les mains, ainsi qu’une autre pour ne pas oublier de frotter sous les ongles… Mais c’est sa mère qui chantait à sa petite sœur un chant magnifique destiné à responsabiliser un enfant grâce à l’histoire de la petite fille chargée de protéger la rizière des attaques du canard gourmand. C’est de son père qu’elle tient quelques chants chantés par  le roi Sianoukh ou mettant en scène ce personnage historique.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.