Dans le cadre des IMI (Interventions Musicales Impromptues) de mai, le CMTRA fait le relais entre les musiciens du collectif ARFI et les habitants du quartier rencontrés et collectés.

IMI-Mai2013 067Ces moments de rencontre autour de la musique sont l’occasion pour les musiciens de mieux connaître les habitants, de discuter des traditions musicales de leur pays d’origine, mais aussi, d’esquisser les premières pistes de projets musicaux communs.

La première personne rencontrée est Christophe Dao, un ancien joueur de mandoline d’un groupe de musique traditionnelle cambodgienne. Christophe, rejoint par sa femme Pech, ouvre chaleureusement les portes de sa maison aux musiciens… Les vidéos de mariages traditionnels du Cambodge en musique de fond, Christophe et Pech racontent avec humour les différents genres de chansons traditionnelles, les gestes codés et délicats de danses, les coutumes de mariages, et en parallèle, la vie en France, la nourriture, la ponctualité des gens… Christophe joue quelques morceaux à la mandoline, très motivé, ainsi que Pech, à rencontrer les musiciens une deuxième fois pour discuter plus amplement de faire de la musique ensemble.

IMI-Mai2013 110Ensuite c’est au tour des musiciens de l’ARFI d’accueillir les habitants dans leur salle de répétition dans la Tour Panoramique. Bernard Marguin, un homme très vivant et amateur d’anciennes chansons lyonnaises et duchéroises, Yakup Kizilkaya, connaisseur de chants populaires turcs, et Jean Atlan, avec ses chants juifs en hébreux, sont invités à partager leur répertoire. Les musiciens les accompagnent par moments spontanément en improvisant à la trompette ou à la clarinette. Les sonorités anciennes des chansons traditionnelles et celles un peu plus jazzy des musiciens se mélangent, se transforment, se cherchent et se complètent, mais surtout, donnent envie d’en écouter plus…

Comments are closed.