Archive for the ‘demarche’ Category

Au fil de vingt projets de recherche de terrain menés sur l’ensemble du territoire régional, le CMTRA a créé une démarche méthodologique originale et reconnue. Il port et accompagne des projets de recherche-action autour des patrimoines culturels dans toute la région. Cette expertise conduit les ethnologues du Centre à intervenir de plus en plus fréquemment dans différents cursus et centres de formation.

Centrée sur le recueil de témoignages auprès des habitants d’un territoire, y compris les plus éloignés des réseaux institués, la démarche mise en oeuvre permet d’établir un état des lieux des pratiques culturelles populaires, celles qui, loin des sphères publiques de la Culture, s’expriment dans l’espace privé des familles et des réseaux de solidarité ou dans les espaces de proximité.
Connaître cette diversité culturelle-là implique de passer du temps sur le terrain, de créer des relations de confiance, de partager la vie quotidienne des individus et des groupes.

L’articulation des méthodes de terrain ethnographique et du collectage musical (enregistrement de témoignages musicaux dans leur contexte d’expression) rend possible une approche sensible et humaine de la réalité multiculturelle des territoires.

Chaque projet impulsé ou accompagné par le CMTRA dans une localité est construit sur la base d’une démarche partenariale et participative. Il mobilise, autour des savoirs culturels des habitants, les acteurs de terrain, les structures socioculturelles, les équipements patrimoniaux et les institutions culturelles dans une dynamique commune de valorisation des diversités et de création d’espace de rencontre interculturelle.

Collecter, c’est aller sur le terrain pour recueillir des témoignages musicaux. C’est enregistrer des situations musicales dans leur contexte habituel d’expression. C’est observer, partager, étudier des phénomènes musicaux. Cela implique une expérience sensible et le relevé de matériaux sur différents supports.

Le collectage de musiques traditionnelles est un geste simple, presque évident et pourtant rare. C’est une démarche qui s’inscrit dans un projet orienté vers une ou plusieurs dimensions de la pratique musicale : la technique, le répertoire, le contexte d’expression, le lien au territoire, la mémoire collective…

La démarche de collectage est fondée sur trois dimensions fondamentales :

La rencontre de l’autre et l’immersion dans un univers, un contexte différent.

Le partage de la musique en train de se faire dans un contexte particulier

La captation du réel / le recueil de témoignages musicaux et leur fixation sur un support en vue de leur conservation et de leur valorisation

Le collectage musical et l’entretien auquel il donne lieu sont avant tout des moments d’échange. Ici, tout se passe dans la rencontre, dans la place donnée à la narration et à la connaissance du sujet.

 La musique et la danse sont souvent associées aux lieux de spectacle et d’apprentissage, mais elles existent aussi dans des espaces et des contextes moins visibles où elles jouent un rôle social fort : les cérémonies religieuses, les réunions informelles, les fêtes communautaires ou dans l’intimité des familles. C’est à ces lieux et à ces contextes que le CMTRA s’intéresse particulièrement. Mais afin de découvrir ces lieux et ces univers, l’un des éléments importants de ce travail de terrain, de découverte et de rencontre est le temps : le temps de la rencontre, de l’errance, de l’observation et de l’écoute, des recherches historiques, mais aussi de l‘établissement de relations de confiance avec les personnes rencontrées.

 Après une première prise de contact, l’ethnologue-collecteur du CMTRA enregistre et/ou filme les personnes rencontrées, leur musique et leur récit. La rencontre a généralement lieu chez elles, dans un endroit intime, où elles se sentent à l’aise, mais parfois ce peut être dans un café, une épicerie, chez une amie etc. Le recueil de témoignages culturels de l’oralité, sous forme audio, audiovisuelle et photographique est accompagné d’une collecte d’images fixes ou animées relevant des archives privées des personnes, des familles et des associations. Ces images, témoins des parcours personnels ou collectifs, seront les points de départ d’imaginaires communs mis en partage dans des ateliers et des créations artistiques.

En outre, l’ensemble de la matière recueillie formera un corpus documentaire qui sera valorisé à différentes étapes de la.BA.la.BEL.

Marilou Terrien / CMTRA